Accueil
Qui suis-je ?
Prise en charge
Articles
Recettes
Contact
Partenaires

Bienvenue sur le site d’Aurélie BEDOUET, Diététicienne – Nutritionniste

Aujourd’hui, il existe une multitude d’enquêtes et recommandations de la part des médias sur le thème de la nutrition…

Il est devenu difficile de savoir quelles informations sont justes et de savoir comment bien se nourrir !

En tant que diététicienne, je suis à votre écoute afin de vous apprendre à décrypter ces informations et vous permettre d’atteindre vos objectifs…

Dernière actualité

Accro au sucre, comment décrocher ?


Pâtisseries, viennoiseries, chocolat, bonbons, pâtes à tartiner? Vous raffolez des produits sucrés et vous avez même l'impression que vous ne pouvez plus vous en passer. Dès que vous avez envie d'un peu de réconfort ou que vous souhaitez vous détendre, vous vous dirigez spontanément vers les aliments les plus sucrés de votre placard.


Serait-ce devenu une drogue ?

Non rassurez-vous, l'attirance au goût sucré ne peut en aucun cas être comparée à une addiction comme on l'entend pour une drogue dure. Nous pouvons être attirés par le sucre mais on ne peut pas parler d'addiction « psychiatrique ». Néanmoins, plus nous mangeons des aliments sucrés, plus notre organisme en redemande. Un cercle vicieux peut donc s'installer. Mieux vaut essayer d'y échapper.


Faut-il se priver ?

Non, le sucre doit rester un aliment plaisir. Se priver d'un aliment dont on raffole revient à induire une frustration. Le risque de toute frustration est de transformer votre attirance au goût sucré en une compulsion alimentaire ingérable.
Au lieu de manger un carré de chocolat, vous risqueriez de manger la plaque voir davantage? Inutile donc de diaboliser votre gâteau au chocolat ! Néanmoins certaines situations exigent de faire plus attention à sa consommation. En effet, si vous êtes diabétique ou si vous avez des problèmes de surpoids voir d'obésité, il vaudrait mieux faire le point sur votre consommation. De même, si votre alimentation est basée exclusivement sur des produits sucrés et que vous n'arrivez à rien manger d'autre?


Comment limiter ses envies de sucré ?

Avec vos enfants, faites de la prévention :
- Variez les saveurs et faites-leur découvrir d'autres goûts tout en vous amusant : l'épicé, le salé et l'amertume doivent également faire partie de leur éducation nutritionnelle.
- Évitez de leur faire boire des sodas et/ou des jus de fruits au cours des repas. Le goût sucré de ces boissons altèrent et masquent les autres saveurs. L'eau reste la seule boisson indispensable.
- Ne rajoutez pas trop tôt de sucre dans les laitages.
- Limitez l'ajout du sucre dans vos recettes : préparez par exemple des compotes de fruits sans sucre ou à défaut achetez des compotes sans sucre ajouté.

Mangez sainement et varié :

- Ne vous privez pas de glucides complexes aux repas principaux. Les pâtes, le pain complet ou encore le riz sont la base de notre alimentation. S'en priver conduit à une situation de manque que vous compenserez en mangeant des biscuits ou autres produits sucrés.
- Accompagnez les glucides complexes de légumes verts. Peu importe lesquels, ceux que vous aimez. Et préparez-les avec goût ! Ne vous limitez pas aux épinards à l'eau !
- Évitez de manger du sucre avant le repas : cela coupe l'appétit. Préférez manger une pâtisserie en dessert, après un repas complet. Vous limiterez ainsi l'augmentation de votre glycémie.
- Préférez les sirops d'agave et d'érable qui se caractérisent par un pouvoir sucrant élevé mais un Index glycémique beaucoup plus bas que celui du sucre blanc. Sans en abuser, utilisez-les pour aromatiser vos yaourts ou vos crêpes.
- Évitez d'avoir trop de bonbons et de biscuits à disposition dans vos placards.
- Diminuez les quantités de sucre préconisées dans les recettes.


Ma dernière recette

PAELLA VÉGÉTARIENNE


Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 1 oignon, 4 gousses d'ail
- 1 aubergine
- 1 poivron rouge, 1 poivron jaune
- 120 g de champignons
- 4 cuillères à soupe d'huile
- 1 boîte de 400g de pois chiches
- 120g de haricots verts, frais ou surgelés
- 225g de riz (de préférence basmati)
- 1 boîte de 400g de tomates concassées
- 600 ml de bouillon de légumes salé
- 1 dose de safran
- 1 cuillère à café de paprika
- poivre

1 - Hacher l'oignon. Écraser les gousses d'ail. Couper l'aubergine en dés. Couper les poivrons en lanières. Émincer les champignons.
2 - Faire chauffer l'huile dans un plat à paella, une grande sauteuse ou une cocotte. Ajouter l'oignon, l'ail, l'aubergine, les poivrons et les champignons. Faire revenir pendant 10mn en remuant fréquemment.
3 - Pendant ce temps, égoutter les pois chiches et couper les haricots verts en tronçons de 3 cm.
3 - Ajouter le riz dans le plat à paella et bien mélanger pour que le riz s'imprègne d'huile. Ajouter les tomates, les pois chiches, les haricots verts, le bouillon, le safran, le paprika et du poivre. Bien mélanger, couvrir et laisser cuire 35mn environ à feu doux (en remuant de temps en temps), jusqu'à ce que tout le liquide soit absorbé et le riz cuit. Servir aussitôt.
Aloe Vera Angers, produits à base d'aloé véra HecArts, la photographie
copyright @2012